Deux longs métrages marocains au festival du film méditerranéen de Bruxelles

Les longs métrages marocains « Headbang Lullaby » de Hicham Lasri et «Volubilis» de Faouzi Bensaïdi seront au programme de la 17ème édition du festival du film méditerranéen de Bruxelles qui aura lieu du 1er au 8 décembre prochain.

Le long métrage de Hicham Lasri fera partie des neuf productions internationales figurant dans la compétition officielle, alors que celui de Faouzi Bensaidi est programmé dans la catégorie panorama qui, selon les organisateurs, regroupe des films permettent de « s’immerger pleinement dans la culture et l’histoire de la Méditerranée ».

«Headbang Lullaby», sélectionné lors de la dernière Berlinale, avec Aziz Hattab et Latefa Ahrrare, est une immersion dans le Maroc des années 80, et plus exactement en 1986, au lendemain de la victoire de l’équipe nationale en Coupe du monde contre le Portugal à Mexico.

Dans Volubilis, avec Nadia Kounda et Mouhcine Malzi, Faouzi Bensaidi relate l’histoire de deux jeunes mariés à Meknès qui rêvent de quitter la maison familiale et de commencer leur vie à deux.

La 17ème édition du festival du film méditerranéen rend hommage cette année aux femmes. Les organisateurs ont décidé de constituer un Jury Officiel 100% féminin, présidé par la productrice égyptienne Marianne Khoury, dans le but «d’attirer l’attention, d’éveiller les consciences, d’alarmer sans pour autant ne pointer que le négatif». La programmation comprend également des films qui parlent de la condition des femmes et de leurs combats mais aussi des débats, des rencontres et des invités autour de la question.

Le festival présentera en avant-première, le film d’ouverture « La Belle et la Meute » de Kaouther Ben Haniaet et un documentaire sur les aspirations à la liberté de la jeunesse égyptienne « Rester Vivants » de Pauline Beugnies (Belgique).

Il célèbrera aussi les 50 ans de l’immigration tunisienne en Belgique avec une sélection de films sur l’histoire du pays et son visage contemporain.