Les 20 premiers réfugiés au Maroc obtiennent leur licence universitaire avec une bourse « DAFI »

La fin du mois de juin annonce la fin de l’année académique 2017/2018 avec l’obtention de licences universitaires par 20 réfugiés au Maroc et la poursuite de leurs études par 30 autres. Ils ont tous bénéficié d’une bourse connue sous le nom de « l’Initiative Académique Allemande Albert Einstein pour les Réfugiés » (DAFI) octroyée par le Gouvernement allemand pour les réfugiés dans 39 pays.

UNHCR Maroc

Depuis septembre 2017 et pour la première fois au Maroc, 50 réfugiés ont pu bénéficier de bourses « DAFI » pour l’année académique 2017/2018. Parmi ces étudiants, 28 sont arabophones (d’origine syrienne, yéménite et palestinienne) et 22 sont francophones (provenant de pays subsahariens tels que : République centrafricaine, Soudan, Cameroun et Gambie). Ils résident dans les villes de Rabat, Casablanca, Oujda, Tanger, Tetouan, Meknès, et Fès.

Les 50 boursiers ont poursuivi les études dans les secteurs suivants : génie civile, ingénierie, droit, économie, gestion, journalisme, management & audit, informatique, biologie, finance, commerce international, marketing, automobile, gestion de l’eau, et agriculture.

Dal, un réfugié centrafricain et boursier « DAFI », affirme: « Ce programme est un nouveau souffle, une nouvelle chance qui nous est donné pour tout recommencer ou continuer ce Tne avait commencé dans nos pays GRUICI-17Aujourd’hui, les 50 réfugiés « DAFI » forment une véritable famille, ce qui est rassurant quand on est dans un pays étranger. Maintenant, notre mission est de sensibiliser les autres jeunes réfugiés au Maroc sur

SRLIÉXI:FH de 10.CFDlitCret faire bon usage de tout ce Tfflaura appris ici et dans nos pays quand ce sera le moment GT retourner. Un grand merci au Gouvernement Allemand, au HCR et aux autorités marocaines, FiffvW pour nous une opportunité inespérée ! ».

A terme, le programme « DAFI » permet aux réfugiés boursiers d’accéder à de bonnes opportunités sur le marché du travail dans le pays d’accueil ou pays d’origine une fois de retour. Ce programme facilite également l’insertion sociale dans le pays d’accueil, le Maroc. S.E. l’Ambassadeur d’Allemagne Dr. Giitz Schmidt-Bremme explique: « L’Allemagne est convaincue que le fait d’investir dans le futur de ces jeunes réfugiés contribuera à construire leur avenir non seulement dans leur pays d’accueil, mais également dans leur pays d’origine ».

Depuis 1992, le programme de l’Initiative académique allemande Albert Einstein pour les réfugiés (DAFI) a attribué des bourses à plus de 6 000 réfugiés méritants pour qu’ils puissent étudier dans des universités et facultés de leur pays d’accueil et, plus récemment, de leur pays d’origine une fois de retour. Financé par le Gouvernement allemand, le programme « DAFI » est une occasion unique pour les réfugiés de poursuivre des études supérieures. Par le biais de bourses d’études universitaires, « DAFI » contribue à la recherche de solutions durables pour les réfugiés, sous le mandat du HCR.

Contacts médias :
HCR :
Malgorzata Bratkrajc, bratkraj@unhcr.org, 0661958563
Sarah Mokadader, mokadade@unhcr.org, 0659740720