ONCF : Conseil d’administration sous le signe de l’entrée des grands projets en pre-exploitation

Monsieur Abdelkader AMARA, Ministre de l’Equipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau a présidé le Vendredi 20 Juillet 2018 le Conseil d’Administration de l’Office National des Chemins de Fer (ONCF). Cette session a été consacrée notamment à l’arrêté des comptes de l’année 2017, à l’examen des préparatifs relatifs à l’entrée éminente en exploitation des grands projets d’investissement ainsi qu’aux perspectives de développement du secteur ferroviaire national.

ONCF

Dans son allocution d’ouverture, Monsieur le Ministre a tout d’abord rappelé que notre pays poursuit, avec détermination, la dynamique de développement de ses infrastructures de transport et ce, conformément à la politique des grands chantiers conduite sous l’impulsion de Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste. C’est une nécessité face aux transformations profondes dictées par des attentes importantes en termes de croissance économique, de transition démographique et d’exigence écologique.

De sa part, le secteur ferroviaire s’inscrit amplement dans ce chantier d’envergure comme en atteste, précise t-il, les grands projets structurants qui se traduiront bientôt par un saut qualitatif remarquable en matière de mobilité des biens et des personnes. A ce titre, il n’a pas manqué de souligner avec grande fierté le projet de la Ligne à Grande Vitesse reliant Tanger à Casablanca qui vient de franchir une nouvelle étape décisive dans la préparation de sa mise en service, marquée par le nom hautement symbolique d’«AL BORAQ : c.:9191 », que Sa Majesté Le Roi Mohammed VI, Que Dieu L’Assiste, a eu La Bienveillance de lui accorder.

En ce qui concerne le développement futur du mode ferroviaire, Monsieur le Ministre a noté avec satisfaction les avancements importants enregistrés en matière de préparation du prochain Contrat-Programme régissant les relations Etat-ONCF. Il a souligné que les efforts sont déployés par les différentes parties prenantes, en vue de le faire aboutir dans les plus brefs délais, arrêtant ainsi la feuille de route relative au prochain cycle de développement de ce secteur vital pour l’économie nationale.

De son côté, Monsieur Mohamed Rabie KHLIE, Directeur Général de l’ONCF, a commencé par donner une rétrospective sur les réalisations de l’année 2017, précisant que l’Office a continué à jouer son rôle de transporteur de référence et d’acteur économique de choix comme en témoignent quelques indicateurs révélateurs : 38 millions de voyageurs transportés, 30 millions de tonnes de marchandises acheminées, 6,3 milliards de dhs d’investissements réalisés et un gain substantiel pour la Collectivité estimé à 2,5 milliards de dhs grâce à l’utilisation du rail.

En outre, les agrégats financiers et de gestion ont confirmé les performances de l’Office au fil des années au regard des résultats suivants : un chiffre d’affaires de 3,7 milliards de dhs, un résultat d’exploitation de 237 millions de dhs, une valeur ajoutée de 2,5 milliards de dhs et une capacité d’autofinancement de 739 millions de dhs en amélioration de 10% par rapport à l’année précédente.

En ce qui concerne les grands projets d’investissement, le Directeur Général a souligné que d’importantes étapes ont été franchies : Le projet de la nouvelle Ligne à Grande Vitesse est entré en phase de pré-exploitation et ceux relatifs à la modernisation et à l’augmentation de la capacité du réseau existant sont en cours d’achèvement. Autrement dit, les travaux sur l’ensemble de ces projets touchent à leur fin pour une mise en service avant la fin de cette année.

De tels projets sont de nature à opérer un changement radical avec l’ambition de se doter d’un réseau « intelligent ». Augmentation du nombre de trains, renforcement des capacités des lignes, amélioration du service, cadencement des départs, réduction des temps de parcours,…, autant de bénéfices qui seront bientôt ressentis par les clients. Sans oublier l’effet réseau généré par ces projets qui permettra de faire bénéficier tout le Maroc des « gains en temps de parcours » grâce à des correspondances optimisées entre les trains à grande vitesse et les trains modernisés vers le Nord et le Sud du pays.

Autres chantiers phares ayant marqué l’année 2017, poursuit le Directeur Général, ont porté notamment sur le déploiement de la stratégie intégrée de transformation digitale de l’Office et le virage amorcé en matière de la RSE à l’issue de la réalisation de l’étude de matérialité ayant fait l’objet d’une large consultation publique auprès de l’ensemble des parties prenantes.

Avant la levée de la séance, les membres du Conseil d’Administration ont félicité l’ensemble des collaborateurs de l’Office pour les efforts louables déployés pour l’atteinte des performances sans cesse renouvelées et la contribution effective à l’anticipation de la mobilité durable et « intelligente ».

A l’issue de cette réunion, les membres du Conseil d’Administration ont adressé un message de fidélité et de loyauté à Sa Majesté Le Roi Mohammed VI Que Dieu L’Assiste.